Menu
Les secrets de la vitamine C

LES SECRETS DE LA VITAMINE C

Synthèse des bienfaits de la vitamine C ou Acide L-ascorbique

L’acide L-ascorbique n’est pas un médicament mais un complément alimentaire qui peut être pris tous les jours. La forme L (lévo) est la seule qui soit reconnue et assimilable par l’organisme. Cette forme de Vitamine C est essentielle pour des doses supérieures à deux grammes par jour. La dose de base pour un adulte en bonne santé est de 5 à 10 g par jour selon les individus et à répartir en trois fois dans la journée.
La Vitamine C, aussi appelée acide L-ascorbique, est impliquée dans tant de nombreux processus biochimiques, qu’après 40 ans de recherches et plus de 50.000 articles scientifiques publiés, on ne connaît pas encore toutes ses vertus. Elle est préconisée dans de nombreuses thérapies en médecines douces.

L’acide L-ascorbique est antiscorbutique (d’où son nom). Le scorbut est une maladie provoquée par une carence en Vitamine C (perte de poids, hémorragies au niveau des gencives, les dents se déchaussent et tombent)… Les marins du 17ème et du18ème siècle coutumiers des longues traversées de la marine à voile étaient fréquemment atteints par le scorbut. Leur alimentation (céréales, viandes fumées et séchées…) était trop pauvre en Vitamine C. Un médecin écossais, James Lind, eut l’idée d’embarquer des citrons et des oranges et d’en donner régulièrement aux hommes d’équipage. Le problème fut réglé.

La Vitamine C a bien plus d’indications que le scorbut. Elle stimule les défenses naturelles, le tonus général, est préconisée contre les rhumes, la grippe, les diverses infections virales et bactériennes. Elle combat aussi les cancers, les troubles cardio-vasculaires et cérébraux-vasculaires, l’arthrose et les rhumatismes, le vieillissement, l’asthme, les allergies, les affections oculaires diverses, les ulcères, les affections des reins et de la vessie, le diabète et l’hypoglycémie, les agressions chimiques, biochimiques et physiques, l’état de choc etc. Étant présente dans bon nombre de processus biochimiques, une complémentation de Vitamine C abaisse le taux de mauvais cholestérol et améliore l’absorption du fer.
Ayant par ailleurs un effet anxiolytique avantageux elle est indiquée dans le traitement des schizophrénies.
La Vitamine C élimine également les métaux lourds, les pesticides, les polluants et en facilite l’élimination à long terme dans les urines.
La Vitamine C que l’on trouve dans les fruits (acérola, kiwi, orange, citron…) et les légumes est de l’acide L-ascorbique, seule forme assimilable par l’organisme, c’est pourquoi la molécule reproduite en laboratoire doit être identique. Ce qui est remarquable avec la Vitamine C (acide L-ascorbique) c’est que même prise à haute dose pendant de longue période elle est sans danger. La Vitamine C pure est acide de goût mais elle n’acidifie pas l’organisme ! Il y a peu de substances avec une telle activité physiologique qui soit non toxique. Son seul défaut est de ne pas être synthétisée par l’organisme humain auquel elle est indispensable.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La Vitamine C (acide L-ascorbique) :

– prévient les maladies cardiovasculaires en bloquant la formation de cholestérol à 95 % !

– est indispensable dans les mécanismes de défense immunitaire pour lutter contre toutes sortes d’infections bactériennes et virales, – en intraveineuses guérit la polio, l’hépatite B et C, la rougeole, la varicelle, l’herpès, la maladie de Lyme, la mononucléose…,

– annihile la plupart des poisons (exemple de l’amanite phalloïde comme l’a démontré, au risque de sa vie, le Dr Bastien),

– neutralise un nombre important de toxines (à la bonne dose par voie intraveineuse elle guérit une toxi-infection en quelques minutes),

– détruit de nombreux polluants et pesticides carcinogènes, – élimine les métaux lourds de l’organisme (mercure, cadmium, plomb…),

– protège contre les infections urinaires et aussi contre le cancer de la vessie,

– a sur l’ensemble des métabolismes de l’organisme un effet réducteur et acide donc anti-cancer,

– à très haute doses en intraveineuse diminue le taux de survie de 50% des cellules cancéreuses sans affecter les cellules normales,

– joue un rôle thérapeutique important pour des personnes atteintes du SIDA,

– régule le métabolisme calcique en évitant tout problème de décalcification ou d’ostéoporose,

– neutralise les radicaux libres donc ralentit le vieillissement,

– joue un rôle important dans la protection et l’entretien en bon état des vaisseaux capillaires,

– permet la synthèse des hormones surrénales qui jouent un rôle essentiel en cas de stress,

– est un antianémique en favorisant la formation d’hémoglobine et l’absorption intestinale du fer,

– en complémentation systématique fait disparaître la mort subite du nouveau né,

– est un antihistaminique naturel efficace contre les allergies,

– est un puissant stimulant cérébral (mémoire et intellect),

– maintient le tonus et permet de mieux affronter la fatigue,

– contrairement aux idées reçues, elle facilite le sommeil,

– facilite le transit intestinal,

– n’a aucune toxicité et peut donc être consommée indéfiniment.

LES PROPRIÉTÉS

Supérieur à 2.5 grammes par jour : « physiologie optimale avec améliorations des performances physiques et intellectuelles, pathologie très réduite, retard encore plus marqué de la sénescence et allongement important de la durée moyenne de la vie. Il est évident que cet idéal de consommation optimale ne peut être atteint que par une alimentation riche en Vitamine C naturelle et toujours complétée par une supplémentation en acide ascorbique de synthèse… Ce qui est important, ce n’est pas de fixer un besoin minimal en Vitamine C qui permette de vivre « tout juste » et de ne pas mourir de scorbut. C’est au contraire le besoin optimal pour conserver une santé avec marge de sécurité, sénescence et longévité accrue.  » p92-93 du livre du Docteur Corson.
Il faut prendre la dose quotidienne répartie en 3 fois dans la journée. Le matin, juste après le petit déjeuner, après le déjeuner et au coucher. La Vitamine C doit être prise à des doses suffisamment fortes car à des doses inférieures à 1.5 gramme par jour, aussi étrange que cela puisse vous paraître, ne sera pas efficace.
Attention aux arnaques : Certains types de préparations laissent sous-entendre une quantité importante de Vitamine C, alors qu’il s’agit en réalité de préparations dosées à moins de 5 % de Vitamine C. Les 95 % restant sont composés principalement de sucre, de colorants, d’édulcorants de goût, de stabilisants qui représentent une quantité importante de calories et d’autres substances chimiques inutiles. La Vitamine C pure est de couleur blanche, extraite de l’acérola la Vitamine C naturelle est de forme Lévo, celle de synthèse, à condition quelle soit également de forme Lévo a la même efficacité, la molécule étant identique (acide L-ascorbique). Si certaines formes de Vitamine C sont colorées, cette teinte est soit le résultat d’un apport de colorant, soit le résultat d’une oxydation (lorsque la Vitamine C vieillit ou qu’elle se trouve exposée à la lumière, elle s’oxyde et vire au jaune safran). Lecture recommandée : « Notre ange gardien la VITAMINE C ». Du Docteur Corson – Guy Trédaniel éditeur – ISBN : 2-85707-759-9.

LES DIFFÉRENTES FORME DE VITAMINE C

L’ACIDE L-ASCORBIQUE pur est parfaitement toléré et d’une grande efficacité.
Le produit est acide (pH aux alentours de 1,5) mais il n’acidifie pas l’organisme.
Il peut être pris avec un peu de sirop, de sucre ou de miel. Il serait obtenu à partir de sucre transformé par des enzymes ou zymases bactériennes ?
Certains chercheurs ont essayé de déterminer la dose toxique : ils n’y sont pas arrivés, même avec 4 kg par jour (4.000 grammes) !

La VITAMINE C NATURELLE est aussi de l’Acide L-Ascorbique mais d’origine végétale. La plupart du temps, elle est à base d’ACÉROLA, (jus de fruit).
Inconvénients : Composition précise très difficile à connaître. Il suffit d’une très faible quantité de vitamine C naturelle pour pouvoir écrire sur l’étiquette “produit naturel” ! Les fabricants ajoutent donc souvent de l’acide L-Ascorbique pour arriver aux dosages annoncés. Il est donc très aléatoire d’avoir la quantité de vitamine C végétale et naturelle annoncée. Les additifs de fabrication peuvent entraîner des désagréments importants.
Mais le principal inconvénient est l’apport de quantités trop importantes de potassium (K+) présent dans les fruits. L’excès de potassium entraîne un œdème intracellulaire qui se manifeste par une aggravation majeure des inflammations et un gonflement de la panicule adipeuse. Il faut donc l’éviter absolument en cas de maladie inflammatoire – comme les rhumatismes ou les éruptions ! Également s’il y a problème de silhouette ou de surpoids…

La Vitamine C que l’on trouve en pharmacie est souvent additionnée de substances plus ou moins bienvenue (caféine, édulcorants genre aspartam…) il vaut donc mieux l’éviter.

L’ABSORPTION DE LA VITAMINE C

Par voie orale, la vitamine C passe par le tube digestif. Elle est assimilée déjà en partie par l’estomac mais pour l’essentiel par l’intestin grêle. Une fois dans le sang, les globules blancs – qui sont en quelque sorte les pompiers de l’organisme – en captent une très grande partie qu’elles vont pouvoir aller distribuer partout où cette précieuse substance est nécessaire. Le reste rejoint le foie par le système veineux PORTE (entre l’intestin grêle et le foie).

Le foie, très avide de vitamine C, en récupère une très grande partie. Pour les maladies sévères qui se situent ailleurs qu’au niveau digestif, il est donc indispensable de prendre des doses suffisantes, supérieures à 20 ou même 30 grammes par jour. Pour les personnes sensibles à l’acidité, prendre une dose de vitamine C (une cuillère à café rase par exemple) avec une moitié de bicarbonate (1/2 cuillère à café rase) dans un verre d’eau. Une effervescence va apparaitre ce qui va améliorer l’assimilation et éviter un niveau d’acidité élevé (ne pas confondre l’acidité et l’acidification) : l’acide L-Ascorbique n’acidifie jamais l’organisme, même à raison de 100 grammes par jour.

Source :
http://www.ecolesaintehildegarde.com/medias/files/doc-vitamine-c.pdf

Publicités :

Vitamine C pure

.

Vitamine Pure C – 100 % forme naturelle : Pot de 500 g en poudre : 32 € – ICI pour commander

Partagez cet article !
À propos de l’auteur : Hygiène Vitale
Hygiène Vitale
Conseiller en Naturopathie
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.